J’ai peur de l’eau
de l’eau trouble
et parfois de l’autre
cet être trop flou
difficilement transparent
qui s’étend et se marre
– trompé et trompeur –
de sa propre profondeur

J’ai peur qu’à la source
souvent souillé d’inconstance
je ne puisse me mirer
Mais surtout
que dans cette eau
je doive me mouiller!

(*