Empreinte

Apparitions

La nature se transforme, elle mue, elle change de forme. Pour ce faire, elle a besoin de véhicules pour chaque partie de son âme. Je m’occupe du règne animal. Mon corps transporte avec lui dans l’ère nouvelle les créatures prêtes à se joindre à la grande fête promise par le Créateur. Je suis une arche nouveau genre dont les passagers me choisissent pour la traversée. J’aimerais pouvoir communiquer plus clairement avec leur essence primordiale pour comprendre ce qu’ils attendent de moi, mais il ne sert à rien de vouloir faire quoi que ce soit; tous ces animaux se présentent à moi et y demeurent. Ils ressortent ensuite dans mes tableaux. Dans les moments de silence, ils m’habillent aussi le corps avec prestance, chacun roi et reine de mon intérieur. Ils dansent, enchantés de pouvoir compter sur un vaisseau sûr pour la traversée.

La liberté du cheval, la noblesse du chameau, la force de l’ours, la fluidité du lézard, la vision du faucon, la précision de la chouette, la joie de la loutre, la folie du lapin, la longévité de la tortue, le stoïcisme de l’éléphant et la communication des dauphins m’offrent tour à tour ou tous ensembles des indices quant à la façon de vivre. La plus petite cellule de mon corps de chair vibre alors sur une note nouvelle. Je dois apprivoiser le changement et respecter ses requêtes de mouvement, sinon ma tête se brouille et le loup solitaire refait surface, voulant échapper à l’ensemble des humains dont la seule présence est synonyme d’enfermement.

À travers le temps, l’humanité a élevé des animaux anthropomorphiques au rang de divinité. Je comprends parfaitement ce besoin depuis que je partage l’esprit animal.

Laisser un commentaire

Fermer le panneau